La Stratégie nationale d’action antimines du Sénégal

Dès l’entrée en vigueur de la Convention d’Ottawa au Sénégal, notre pays commence la mise en place des organes de coordination de l’action antimines.

Ainsi, par arrêté primatorial n°05403 en date du 05 août 1999 fut créée la Commission Nationale chargée de la mise en œuvre, au plan national, de la Convention d'Ottawa.

Cependant, la mise en œuvre d’un programme de déminage humanitaire en Casamance n’a pu être envisagée, en raison du regain de violence intervenue dans cette partie du pays.

Il a fallu attendre jusqu’en 2004, pour voir notre pays s’atteler à cette tâche, par l’élaboration d’un document de Stratégie Nationale de Lutte antimines.

Celui-ci décrit le cadre institutionnel et précise les responsabilités et rôles des institutions en charge de l’action antimines.

Il définit également les objectifs que le Sénégal s’est fixé et qui recoupent ceux du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP).

Il s’agit de :

 Eviter aux couches vulnérables de la population de perdre leur autonomie du fait des mines antipersonnel;

Lutter contre l’appauvrissement engendré par la perte du bétail ou l’impossible accès aux surfaces cultivables, à l’eau, aux infrastructures d’éducation ou de santé ;

Permettre la mise en service de projets de construction, la fixation des populations sur leurs terroirs, la mise en valeur des terres et la promotion économique.

Cette stratégie a fait l’objet d’une révision, au cours d’un atelier organisé en Novembre 2007, avec l’implication de tous les acteurs concernés par la problématique des mines au Sénégal.

Le nouveau document de stratégie produit a été validé par la Commission Nationale chargée de la mise en œuvre de la Convention d’Ottawa, autorité nationale d’action antimines, lors de sa réunion du 05 mai 2009 au Ministère des Affaire Etrangères.

La rencontre a été présidée par Son Excellence Monsieur Cheikh Tidiane GADIO, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, en présence de Monsieur Boubou Dramane CAMARA Directeur Pays du Programme des Nations Unies pour le Développement et de Monsieur Gilles HERVIO, Chef de la Délégation de l’Union Européenne à Dakar.

Cliquez ici pour consulter la version finale de la Stratégie nationale d’action antimines du Sénégal